Newcastle : ça donne quoi le premier mercato du nouveau club le plus riche du monde ?

Newcastle vient de boucler son premier mercato après son passage sous pavillon saoudien. Les Magpies ont agité la rubrique des transferts, mais le recrutement est-il à la hauteur des attentes ?

La joie des fans de Newcastle lors du rachat par un fonds saoudien Considéré comme le nouveau club le plus riche du monde après son rachat par un fonds souverain saoudien, Newcastle a animé la rubrique des transferts durant ce mercato hivernal. Pour quel bilan ? Les supporters des Magpies devront encore patienter pour voir débarquer des stars mondiales dans le nord de l'Angleterre.

Une tentative pour Navas

Au poste de gardien, Newcastle a tenté un joli coup en réalisant une approche auprès du Paris Saint-Germain pour Keylor Navas, qui partage son temps de jeu avec Gianluigi Donnarumma cette saison. Mais ni le PSG ni le Costaricien n'étaient favorables à un départ cet hiver. Le club anglais n'a donc pas davantage creusé cette piste et s'est concentré sur d'autres priorités.

Le joli coup Trippier, des difficultés en défense centrale

Avec la deuxième plus mauvaise défense de Premier League (43 buts pris), derrière Norwich (45 buts), les Toons ont considéré qu'il y avait urgence dans ce secteur. Alors, ils ont déboursé 15 millions d'euros pour recruter le latéral droit Kieran Trippier (31 ans). Après deux ans et demi à l'Atletico Madrid, l'international anglais vient apporter une véritable expérience dans le vestiaire. La somme de 15 M€ a aussi été dépensée pour acheter le défenseur central Dan Burn (29 ans). Arrivé lundi, le joueur de Brighton était loin d'être la priorité à ce poste.

Pour renforcer sa défense centrale, Newcastle s'est heurté à de nombreuses difficultés. Les échecs se sont multipliés malgré des offres importantes : Sven Botman (Lille), Benoit Badiashile (Monaco), Diego Carlos (FC Séville) ou encore Issa Diop (West Ham). Même chose pour le recrutement d'un latéral gauche. L'offre de 20 M€ pour Mitchel Bakker (Leverkusen) n'a pas fait mouche, et c'est finalement Matt Targett (26 ans) qui est arrivé lundi en prêt en provenance d'Aston Villa.

Newcastle a misé gros sur Guimaraes et Wood

Au milieu de terrain, Newcastle a tenté Georginio Wijnaldum (PSG), sans succès. Boubacar Kamara (Marseille) et Seko Fofana (Lens), eux non plus, n'ont pas quitté la Ligue 1 pour traverser la Manche. Mais c'est bien un joueur du championnat de France qui est venu renforcer l'entrejeu de l'équipe entraînée par Eddie Howe : Bruno Guimaraes (24 ans). Avec 42,1 M€ (hors bonus) dépensés pour l'arracher à Lyon, le Brésilien est la recrue la plus chère du mercato de Newcastle.

L'avant-centre Chris Wood (30 ans), recruté pour 30 M€ à Burnley, vient compléter la liste des recrues arrivées à St James' Park en janvier, où les dirigeants ont aussi tenté leur chance, en vain, pour Jesse Lingard (Manchester United), Eden Hazard (Real Madrid), Alassane Pléa (M'Gladbach), Duvan Zapata (Atalanta) ou encore Anthony Martial, finalement prêté par MU au FC Séville. Les Magpies ont aussi proposé 40 M€ pour le jeune Rémois Hugo Ekitike, sans plus de succès.

Près d'un tiers des dépenses de la Premier League

Autant dire que Newcastle n'a pas réussi à attirer ses cibles principales cet hiver. Néanmoins, le total des dépenses (hors bonus éventuels) s'élève à 102,1 M€. Un montant élevé qui représente près d'un tiers des dépenses réalisées par l'ensemble des clubs de Premier League cet hiver (335,42 M€, d'après Transfermarkt). Preuve que les Toons ont bien les moyens de frapper fort financièrement. Maintenant, il leur faudra se montrer convaincants pour attirer des recrues d'un tout autre calibre l'été prochain, s'ils parviennent à se maintenir dans l'élite anglaise.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés